Babillages

Babillages #27

Le loft de la chambre d'hôtes La Maison & l'Atelier, dans l'Oise

Les Babillages de février sont arrivés ! Avec un peu de retard certes, j’espère que vous m’en excuserez. Au programme, comme d’habitude : cinéma, série TV, week-ends remplis d’amour en France.

Pour celles et ceux qui me suivent depuis peu, vous devez vous demander c’est quoi, les Babillages…

« Babillage : action de babiller, de parler très vite, parfois avec charme, pour dire des choses futiles ; propos puérils. » Définition selon le dictionnaire Larousse. C’est également le nom des cassettes audio sur lesquelles étaient enregistrés des moments anodins de mon enfance, des moments où, comme tous les enfants, je parlais de tout et de rien avec cette petite voix empreinte d’innocence. C’est comme cela que j’ai choisi d’appeler mes articles mensuels (normalement, mais il y en a plus eu depuis avril, désolée !) sur mes découvertes culturelles, que ce soit des photos, des vidéos, des films, des musiques, etc. et sur tout autre sujet du quotidien 🙂

Film

Ces dernières semaine, nous avons vu 2 films au cinéma : Le Mans 66 (en Dolby Digital au Pathé Beaugrenelle) et Jojo Rabbit. Très différents, ce sont deux films que je recommande vivement de voir !

PS : si vous êtes à Paris et avez -26 ans, certains cinémas proposent un tarif à 4,90€ en semaine. C’est le cas du UGC Bercy et du MK2 Bibliothèque. C’est comme ça qu’on peut se permettre d’y aller aussi souvent ! 😉

Le Mans 66

Synopsis: Basé sur une histoire vraie, le film suit une équipe d’excentriques ingénieurs américains menés par le visionnaire Carroll Shelby et son pilote britannique Ken Miles, qui sont envoyés par Henry Ford II pour construire à partir de rien une nouvelle automobile qui doit détrôner la Ferrari à la compétition du Mans de 1966.

J’avoue qu’il m’a suffi de savoir que Christian Bale et Matt Damon jouaient dans ce film pour avoir envie de le voir. Alors quand l’Amoureux est tombé sur une offre exceptionnelle pour voir le film dans une salle Dolby Digital (son à 360° dans la salle + bonnes basses + la meilleure qualité sonore qu’il existe dans des salles de cinéma), avec plus de couleurs et des noirs beaucoup plus profonds que dans des salles « lambda », et enfin avec des sièges dignes de classes affaires en avion, tout ça pour seulement 8€ la place (au lieu de 24€ environ), je ne pouvais que dire OUI !
Bon je vous rassure, Le Mans 66 (réalisé par James Mangold) est aussi un bon film, pas seulement la salle de ciné ! 😉 Que vous aimiez les belles voitures ou pas, vous pouvez apprécier ce film car il est davantage axé sur l’amitié des deux personnages principaux, Carroll Shelby et l’indomptable Ken Miles, et sur la soif de victoire et de reconnaissance de Henry Ford II.
Le Mans 66 (ou Ford vs Ferrari) a remporté deux Oscars, pour le Meilleur montage et le Meilleur montage de son (raison de plus pour le voir dans une salle Dolby digital !), et a été nominé dans les catégories Meilleur film et Meilleur mixage de son.

Jojo Rabbit

Synopsis: Jojo est un petit allemand solitaire. Sa vision du monde est mise à l’épreuve quand il découvre que sa mère cache une jeune fille juive dans leur grenier. Avec la seule aide de son ami aussi grotesque qu’imaginaire, Adolf Hitler, Jojo va devoir faire face à son nationalisme aveugle.

Je n’avais pas compris ce synopsis, mais n’avait pas regardé la bande-annonce pour garder la surprise. En sortant du cinéma, l’Amoureux m’a demandé de donner mon impression en un mot. J’ai sorti « étonnant », « absurde », mais on s’est mis d’accord sur l’adjectif « perturbant ». Mais perturbant « dans le bon sens du terme ».
Réalisé par Taika Waititi (réalisateur néo-zélandais qui a entre autres réalisé Thor: Ragnarok), Jojo Rabbit est adapté du livre Le Ciel en cage de Christine Leunens et est le premier film qui aborde la Seconde Guerre mondiale en Allemagne en tournant le nazisme en ridicule. Hitler est l’ami imaginaire d’un enfant de 10 ans, donc est rendu enfantin et presque idiot. Au début, je ne comprenais pas si c’était normal, mais oui oui c’est bien le but ! Et malgré tous ces fous rires (précédés de gêne si comme moi vous ne savez pas que c’est un film délibérément comique), Jojo Rabbit est attendrissant, provoque beaucoup d’émotions et nous fait même verser une larme.
Bref, ce n’est pas du tout étonnant qu’il ait remporté l’Oscar du Meilleur scénario cette année, et ait été nominé dans les catégories Meilleur film (remporté par Parasite), Meilleure actrice secondaire (pour Scarlett Johansson), Meilleurs décors, Meileure création de costume et Meilleur montage.

Série TV – (How to get away with) Murder

Synopsis: Annalise Keating possède toutes les qualités requises chez un professeur de droit pénal. Brillante, passionnée, créative et charismatique, elle symbolise également tout ce à quoi on ne s’attend pas : sexy, imprévisible et dangereuse. Que ce soit lors d’un procès ou dans une salle de classe, Annalise est impitoyable. Avocate de la défense, elle représente les criminels, des plus violents jusqu’à ceux suspectés de simple fraude. Son objectif est de faire presque tout ce qui lui est possible pour gagner leur liberté. De plus, chaque année, Annalise sélectionne un groupe d’élèves, qui se révèlent être les plus intelligents et les plus prometteurs, à venir travailler dans son cabinet. Car apprendre auprès d’Annalise est l’occasion d’une vie, celle qui peut tout changer pour ces étudiants, et cela pour toujours. C’est exactement ce qui se produit lorsqu’ils se retrouvent impliqués dans un assassinat qui fera vibrer toute l’université…

Début février, j’ai pas mal regardé cette série. Jusqu’à ce que la box nous empêche de nous connecter à Netflix (et ce depuis bientôt un mois, donc maintenant je suis sevrée…), mais ça, c’est une autre histoire.

J’ai accroché à cette série dès le premier épisode. Chaque saison de la série est basée sur un phénomène de flashback. Ou plutôt le contraire du flashback. On est au présent, et on a des flash de ce qui arrive dans le futur… Au fur et à mesure, on découvre à la fois ces deux temporalités, jusqu’à ce qu’elles se rejoignent vers la moitié de chaque saison. Ça entretien très efficacement le suspense !
De plus, les personnages d’Annalise Keating et ses acolytes (Franck et Bonnie) sont très mystérieux
Je ne vais pas en dire plus, mais si vous aimez les séries d’avocats (parce que oui, quand même, on suit beaucoup les affaires d’Annalise en tant qu’avocate), policières, et le tout à la sauce Netflix, vous devriez aimer !

Week-ends de repos

Week-end d’anniversaire dans les Balcons du Dauphiné

Pour la première fois (ou presque), j’ai fêté mon anniversaire avec plus de 5 personnes. Je voulais vraiment marquer le coup pour les 25 ans cette année, donc j’ai organisé un week-end entier dans un gîte ! J’ai réservé l’éco-gîte La Bicyclette Fleurie à Villemoirieu, à environ 25min en voiture de Lyon – Saint-Exupéry (aéroport et gare TGV). On était 15 et on a eu de la chance d’avoir un temps ensoleillé pour profiter des extérieurs, du sauna, du spa de balnéothérapie, et même de la piscine couverte pour les courageux (ou pour balancer des gens dedans !)

Non seulement j’étais vraiment contente de pouvoir organiser tout ça pour mes amis et moi, mais on a tous été vraiment surprise et bluffés par ce gîte ! J’ai choisi celui-ci car c’est un éco-gîte : fournisseur d’énergie green, cuisine équipée avec les produits de base achetés en zéro déchet ou auprès de producteurs et enseignes éco-responsables, produits ménagers faits maison, etc. Ça me tenait à coeur de choisir un lieu qui colle parfaitement à mes valeurs personnelles, et La Bicyclette Fleurie était exactement ce que je cherchais ! Sans compter que les propriétaires sont vraiment vraiment sympas, et ils nous ont dépanné quelques fois pour la cuisine (on manquait de farine pour notre pâte à pizza par exemple), et nous ont même offert un apéritif fait maison quand ils ont appris pour l’anniversaire !

Je ne mets pas de photo de ce week-end parce que c’est un événement strictement privé, mais je voulais en parler parce que le gîte vaut la peine qu’on en parle 🙂 Je vous joins donc une photo du jardin en plein été. Si ça vous intéresse, on peut le louer en gestion libre (donc gîte entier), il y a 5 chambres et on peut y loger jusqu’à 16 personnes (ou peut-être 20, je ne sais plus s’il y a pas 2 autres chambres en plus). Il y a beaucoup de jeux de société et d’autre type, des livres, une table d’école et des livres pour enfants, etc.

Plus d’infos sur leur site internet et réservation via Gîtes de France, Booking ou par mail (voir site).

©La Bicyclette Fleurie

Week-end en amoureux en Oise et Pays de France

Aussi pour la première fois, l’Amoureux et moi avons « vraiment » fait quelque chose pour la Saint-Valentin cette année haha. Après avoir travaillé en week-end sur un gros projet fin janvier, mon copain avait droit à une journée de récupération. Il l’a posée le 14 février pour qu’on puisse passer un week-end quelque part. Nous avons donc été dans le Val d’Oise et l’Oise (ça correspond à peu près au territoire du Pays de France et la limite de l’Oise) passer un week-end proche de Paris. Après avoir visité l’Isle-Adam, nous avons logé dans la maison d’hôtes La Maison & l’Atelier (mon cadeau de Noël !). J’ai parlé de cette adresse à mon copain il y a un moment, et je voulais y prendre des photos de l’Atelier. Nous y sommes donc allés avant le check-in et la propriétaire m’a gentiment laissé travailler avant que les clients de l’Atelier arrivent. Nous avons dormi dans une des 2 chambres, et la maison d’hôtes entière est très belle et reposante !
Nous avons ensuite dîné au restaurant Le Piaf au Domaine des Vanneaux dans le Val d’Oise (superbe adresse et service au top !) le 14 au soir, et avons visité l’Abbaye de Royaumont le lendemain matin, après un gros petit-déjeuner à la maison d’hôtes.

Le loft de la chambre d'hôtes La Maison & l'Atelier, dans l'Oise
La chambre d'hôtes La Maison & l'Atelier, dans l'Oise
Une chambre de la maison d'hôtes La Maison & l'Atelier, dans l'Oise
Abbaye de Royaumont

Dans ma vie d’entrepreneure

Contrairement au mois de janvier (j’en parlais dans les Babillages #26), le mois de février a été très très difficile à vivre professionnellement parlant. J’ai reçu beaucoup de demandes d’informations pour des photos de mariage, et n’ai eu que peu de réponses, toutes négatives. Et parfois même avec des mots très blessants alors qu’il n’y en avait pas besoin… J’ai également reçu beaucoup de critiques sur les réseaux sociaux, soit pour dire que je n’en fais pas assez pour dire que je suis éco-responsable, soit pour m’insulter de manière foncièrement raciste parce que je tutoie dans ma newsletter (j’en ai parlé sur Facebook car c’était très violent et que c’est totalement illégal).
Bref, très difficile à vivre, mais heureusement que l’Amoureux me soutient, et que je reçois au quotidien beaucoup de mots gentils et d’encouragements de proches ou d’inconnu·e·s. On ne s’en doute par toujours, mais ça fait beaucoup de bien, surtout quand on est un·e petit·e entrepreneur·e 🙂

Si ça vous intéresse d’en savoir plus sur mon activité, je suis photographe freelance (indépendante). Je fais beaucoup de photos de mariage et famille, mais je réalise aussi des reportages d’architecture d’intérieur et pour le domaine du tourisme et du voyage. Mon site internet : vaikehushan.com

PS : j’ai publié un article sur les voyages de noces en Polynésie ici. Je rentre à Tahiti du 12 octobre à fin novembre 2020, et je serai ravie de prendre des photos de votre couple, votre famille ou votre mariage si vous y êtes aussi 🙂

Récap des derniers articles

Ma découverte de la Bretagne a commencé cet hiver avec le Finistère sud. Le temps d’un week-end, j’ai visité un petit bout de ce département, avec le village de Locronan et ses illuminations de Noël, et la côte atlantique au niveau du Cap Sizun. C’est parti pour cette « micro-aventure » à quelques heures de Paris !