Photographie, Tests

Test : les tableaux photo de Saal Digital

Après un premier test de produits Saal Digital avec leurs livres photos, je vous donne mon avis aujourd’hui sur leurs tableaux photos, en particulier les tableaux en acryglas.

Comme pour le premier test, j’ai pu me faire un avis sur les tableaux photo Saal Digital grâce à un bon d’achat obtenu avec une candidature en ligne. J’ai souhaité tester les tableaux photo car il y a quelques rares photos que je souhaitais imprimer, soit en tirage soit en tableau photo, et comme je ne l’avais jamais fait avant, c’était l’occasion de voir ce que ça pouvait donner.

Le tableau photo en acryglas de Saal Digital

Saal Digital propose en tout six types de tableaux photos : alu-dibond, acryglas (verre acrylique), alu-dibond butlerfinish, tableau PVC, gallery print ou encore toile artistique. Pour une raison très arbitraire nulle autre que le fait que je ne voulais pas avoir un effet de « couche » sur les côtés du tableau photo (je n’aimais pas le rendu des différentes couches noires et/ou blanches sur les côtés des autres tableaux), j’ai choisi l’acryglas. En gros, la photo est imprimée et on colle sur elle un support en verre acrylique de 5mm d’épaisseur. Selon le site de Saal Digital, ce type de tableau photo est couramment utilisé dans les galeries d’art, et il apporterait beaucoup de profondeur aux photos grâce à l’impression direct UV 6 couleurs (alors que les méthodes traditionnelles ne proposent que 4 couleurs).

Mon avis

J’ai reçu mon tableau 30x45cm et ses accroches murales une dizaine de jours après les avoir commandés, parfaitement emballés et sans égratignures. Encore une fois, un bon point pour l’emballage avec Saal Digital.

La texture est comme je l’imaginais. Le verre acrylique est lisse, même sur les côtés où une attention particulière est apportée lors de la coupe.

Pour ce qui est du choix de l’acryglas, finalement ça ne correspond pas au rendu qui me convient. Ce qui m’embête, c’est que la lumière de la pièce pénètre par les côtés et ça m’empêche d’apprécier la photo comme il faut avec ces rais de lumière sur les côtés. De plus, c’est difficile de prendre des photos avec le tableau photo pour cette raison (vous comprenez maintenant pourquoi cet article est presque dénué de photos !). Ce n’est pas un tord reproché à Saal Digital, c’est juste moi qui me rend compte que ce n’est pas le type de support qui me convient.

Un autre point qui m’a un peu déçue et cette fois la faute est partagée : le rendu de la photo n’est pas comme je l’imaginais. La photo paraît plus sombre et moins contrastée que prévu. Il aurait fallu que j’aie le profil colorimétrique (fourni par le laboratoire photo) pour avoir le rendu exact de mon côté sur Photoshop. Là, le tord est partagé : de mon côté, lorsque j’ai commandé ce tableau (il y a plusieurs mois de cela), je ne connaissais rien à l’impression de photo et n’avait aucune idée de ce qu’était un profil colorimétrique. Saal Digital n’a pas aidé non plus car le profil colorimétrique est disponible sur une autre page du site, pas directement là où sont proposés les différents tableaux photos. Il faut aller chercher du côté des informations destinées aux professionnels. Je trouve ça dommage. Je pense qu’ils devraient faire comme je l’ai vu chez d’autres laboratoires photos, c’est-à-dire mettre les profils ICC à disposition directement sur les pages de description des différents tableaux, et créer une page pour expliquer ce qu’est un profil ICC et comment l’utiliser pour les novices. En effet, je pars du principe que les informations de ce type doivent être à disposition de tous car il en va de la réputation du labo photo si les utilisateurs ne sont pas satisfaits de leurs produits, et qu’il doit donc aider à ce que l’expérience et le produit fini satisfassent le client.

Pour conclure, un avis un peu en suspens finalement, puisque le manque de conseil de Saal Digital ne m’a pas permis d’avoir une expérience qui permettent de vraiment juger de la qualité de leurs tableaux photo. Certes j’aurais pu être proactive et me renseigner, mais si vous êtes nombreux comme moi au début à ne rien connaître à l’impression de photos, je trouve ça dommage finalement de ne pas optimiser l’expérience avec des conseils sur le site.

Je remercie l’équipe de Saal Digital pour sa confiance et pour m’avoir permis de réaliser ce livre photo. Je précise également que j’ai gardé toute liberté éditoriale pour donner mon avis sur cette expérience.