Lifestyle

Bilan 2017

Cher 2017,

Il semble que déjà tu doives laisser ta place, 2018 toque à la porte. Enfin, « déjà » n’est peut-être pas le bon mot, car tu m’as laissé le temps de vivre et d’expérimenter beaucoup de choses.

Avant même que tu ne voies le jour, je savais que tu allais être une année spéciale car tu devais marquer la fin de mes études d’ingénieur si tout se passait bien. Après un stage de six mois en région parisienne, c’est effectivement ce qui est advenu. J’ai presque du mal à le croire, j’ai enfin décroché ce pour quoi je suis venue vivre en France métropolitaine il y a maintenant plus de 5 ans : un diplôme d’ingénieur. Ce ne fut pas de tout repos, et encore moins avec toi car je me suis enfin décidée à prendre en main certains problèmes de santé, heureusement non préoccupants mais qui nécessitaient mon temps et mon attention.
Et puis, en dehors du diplôme d’ingénieur, tu m’as permis d’entrevoir un avenir qui me correspond plus, avec un double diplôme de manager. Ton amie 2016 le savait : je ne souhaitais pas travailler dans un métier technique, en tout cas pas dans mon domaine de spécialisation. C’est étrange mais que veux-tu. Tu en discuteras avec 2015 et 2016 pour mieux comprendre ce choix.

Ce stage en région parisienne était dans la continuité de mes récents choix professionnels et de ceux que j’avais fait depuis longtemps : avec une fibre managériale, et en région parisienne pour revenir à Paris, cette ville que j’aime tant. Le travail en région parisienne m’a fait déchanter rapidement car finalement, je ne voyais pas tant Paris que ce que j’imaginais, et le relief des Alpes me manquait cruellement. Heureusement qu’un certain abonnement TGV max me permettait de revenir assez souvent en Auvergne-Rhône-Alpes, une région que je chérissais plus que je le pensais jusqu’à ce que tu arrives, 2017.

Contre toute attente, j’ai finalement accepté un CDI pour 2018, ta petite soeur, mais je me projette déjà sur un avenir en région lyonnaise, et de nombreux projets trottent dans ma tête pour mieux vivre l’attente d’ici là. Je ne vais cependant pas t’en parler, car 2018 risque de tout entendre, et je commence à être un peu superstitieuse et à remarquer que c’est lorsque je parle trop vite d’en projet qu’il peine à se réaliser. C’est un peu ce qui arrive avec mon projet d’activité de photographe suite au mariage d’un ami : je t’en ai parlé il y a quelques mois, et cela ne s’est toujours pas fait, pas comme je l’espérais en tout cas. J’y travaille, et on verra si 2018 me laissera assez de temps pour mener cela à terme.

Au fond de moi, je sais que c’est possible. C’est juste que je ne me suis pas donné assez de temps pour ça, et je ne le regrette absolument pas. J’ai préféré consacrer mon temps libre aux choses que j’aime et que j’ai aimées : la lecture, le piano même si je suis un peu moins rigoureuse ces derniers temps, un peu de mandarin de temps en temps, le dessin parfois, la photo et surtout le développement photo. J’aimerais te remercier pour tout ça d’ailleurs, 2017. J’ai certes mis quelques projets entre parenthèses, mais tu m’as apporté tellement de bonheur et d’épanouissement ! 2018 prendra la relève et m’accompagnera dans la poursuite de ces menues activités, avec l’aquarelle en plus j’espère, et dans l’accomplissement de mes nouveaux projets.

Aussi, j’ai hâte de savoir ce qu’elle me réserve en terme de voyage mais surtout d’escapades. Avec toi, j’ai découvert Budapest, Prague, Lisbonne, Porto mais également la Haute-Loire et le Luberon que j’ai adoré, et je suis retournée à Londres avec ma famille cette fois. Je sais que 2018 me prépare un très beau voyage en février (ne lui dis pas que je t’ai dit, mais je rentre à Tahiti pendant presque 3 semaines, et cette fois sans stage ni examens à préparer, le pied !), et j’espère de belles escapades à Londres et surtout en France. Normalement, je devrais faire de jolies rencontres, et passer du virtuel au réel avec de plusieurs personnes rencontrées sur Instagram notamment.

Oui, parce qu’alors que je perdais espoir en les réseaux sociaux, quelques rencontres m’ont prouvé que tout n’était pas encore orienté complètement chiffres et business. J’ai hâte de rencontrer Roz, Julie, Sarah, Aurélie et toutes les personnes que 2018 me donnera l’occasion de voir. Glisse-lui le mot, sait-on jamais 😉
Toujours en parlant d’Instagram, après des mois à me dire que je n’arrivais pas à me trouver une « personnalité », quelque chose qui me satisfasse, j’ai pris le temps de reprendre mes expérimentations photographiques, d’explorer à nouveau Lightroom et de me créer des presets. C’est je pense ce qui m’a aidé à reprendre plaisir à la photographie, et à m’approprier un peu plus Instagram. Aujourd’hui je suis assez contente de mes photos et de mes contenus, donc merci. Et merci à ceux qui me suivent et me donnent la force et la motivation de continuer ! Ils m’ont, sans le vouloir, permis de voir que ce que je fais ressemble aux quatre saisons : des couleurs chaudes ou des couleurs froides, du ciel bleu ou bien nuageux, des montagnes à la mer, tout est représenté dans mon best nine 2017. Un peu comme si on me disait « mais oui regarde, tu sais faire beaucoup de choses différentes ! ».

Et ces encouragements, je les ai aussi retrouvés sur le blog. De plus en plus de visiteurs chaque mois, mais surtout de plus en plus de lecteurs fidèles, bienveillants et encourageants. Merci beaucoup, à eux, à toi. Je tâcherai d’être à la hauteur et surtout de ne pas perdre de vue mes valeurs avec 2018, je te promets.

 

Voilà, je sais que c’est un peu fouillis ce que je te raconte là, mais je voulais te dire merci. Merci 2017. Tu m’as beaucoup apporté : une expérience professionnelle décisive, un diplôme, des escapades à n’en plus finir, un blog qui grandit petit à petit et ses réseaux sociaux avec, mais surtout beaucoup d’épanouissement dans ma vie personnelle, et des projets en perspective qui me donnent beaucoup de motivation pour accueillir 2018.

Merci 2017, je ne t’oublierai pas.

Vai.

Mon Best nine 2017 sur Instagram

Mes photos préférées de l’année : des montagnes !

Merci à tous pour votre fidélité et vos encouragements,
et à bientôt en 2018 !