Escapade, Haute-Loire

Balade au Mont Mézenc en Haute-Loire

Cet été, j’ai appris le terme « diagonale du vide » qui désigne une partie de la France, qui va de la Meuse dans le nord-est jusqu’aux Landes dans le Sud-Ouest, moins habitée que le reste du territoire, à la croissance plus lente et… qui attire moins de touristes. La Haute-Loire, un département d’Auvergne(-Rhône-Alpes) en fait partie. C’est aussi le département de l’Amoureux, que je prends beaucoup de plaisir à découvrir quand j’ai l’occasion d’y aller, et j’aimerais partager avec vous ces découvertes et casser un peu le mythe de cette diagonale du vide où, à ce qu’il paraît, il n’y a « rien à faire » 😉 On commence aujourd’hui avec le Mont Mézenc, le plus haut sommet de Haute-Loire !

Le mont Mézenc culmine à 1 753m d’altitude. Un parking en bord de route marque le début du chemin pour y aller, et la montée se fait facilement. L’aller/retour doit faire moins de 3km. Le chemin court d’abord entre des arbres puis à ciel ouvert, entouré de fleurs et de rochers parfois couverts de lichen. C’est vraiment une balade accessible à tout âge et quelle que soit la condition physique, et les animaux sont les bienvenus (en tout cas je n’ai pas vu d’interdiction, et nous avions un chien et aucun souci avec).

Le mont se situe dans le sud de la Haute-Loire, à la limite de l’Ardèche. Il est en fait composé de deux sommets, distants de quelques centaines de mètres : l’un avec une croix, l’autre avec une table d’orientation gravée dans de la roche. Les Altiligériens vous diront que l’ensemble se situe en Haute-Loire et que le plus haut sommet de l’Ardèche est le Mont Gerbier, visible depuis le mont Mézenc, mais Wikipedia affirme que le sommet sud du mont Mézenc est déjà en Ardèche. Je ne saurais trancher, mais je peux vous dire que la vue de là-haut est bien belle 🙂

La découverte du mont Mézenc est déjà terminée ! Désolée, je ne suis pas capable d’associer les montagnes qu’on voit au loin sur chaque photo, mais si vous passez par l’Auvergne un l’Ardèche un jour, faites-y un tour, la table d’orientation saura vous informer plus amplement 😉

J’espère que cette petite balade vous a plu (si c’est le cas, n’oubliez pas de laisser un petit « Like » juste en-dessous pour me le faire savoir 🙂 ). Personnellement, je ne connaissais pas du tout cet endroit et la Haute-Loire en général, et je pense ne pas être la seule dans ce cas-là, et c’est pour ça que je souhaite partager avec vous les jolis coins qu’on peut y visiter 🙂 Et par chez vous, quels sont les coins secrets ou préservés du tourisme de masse ?