Lifestyle

Babillages #9

Salut salut ! Voici les Babillages de Juillet, un peu moins en retard que les derniers mois ! Ils sont plus légers que d’habitude pour deux raisons : j’ai décidé de les limiter au dernier jour du mois concerné (donc 31 juillet ici) plutôt que le jour de la publication des Babillages, et parce que tout simplement j’ai moins de choses à partager en ce mois de juillet. Bonne lecture tout de même 🙂

Plage et fête foraine

Alors que cela fait déjà 5 ans que je vis en France métropolitaine (j’y ai posé les pieds pour la première fois le 15 juillet 2012), j’ai pour la première fois ce mois-ci été me baigner dans l’océan. A savoir que je ne savais pas non plus auparavant qu’on faisait une distinction entre « mer » et « océan » ici, parce qu’à Tahiti, on dit juste aller à la mer (alors que c’est l’océan, mais avec un lagon, ça change tout !). Bref, fin de la digression.

J’ai donc été à la plage à Ronce-les-bains en Charente-Maritime chez la famille de l’Amoureux, et ai découvert les joies (et déconvenues) des plages et des baignades sur la côte Atlantique. Sable qui ne brûle pas mais vent qui donne la chair de poule, soleil qui ne tape pas sur le système mais vagues à t’en retourner le cerveau. Cette première baignade devait être assez amusante à observer ! J’ai tenu à peu près 5 minutes dans l’eau, toujours avec la chair de poule et à claquer des dents. Le soir, le soleil s’amusait à peindre le ciel d’un dégradé d’orange et de violet, et tous les baigneurs migraient vers la fête foraine, où glaces et churros se disputaient la gourmandise des badauds. J’y ai découvert le billard japonais, un jeu auquel le grand-père de l’Amoureux a plus de 60 ans de pratique. Impossible donc de rivaliser, mais nous y retournons ce week-end pour tenter à nouveau de faire un sans-faute à ce jeu, et peut-être faire un tour en rosalie (vélo à plusieurs conducteurs mais différent d’un tandem) dans Ronce-les-bains.

PS : à relire ce paragraphe, je le trouve tout fouillis. Ce qu’il faut retenir : ma première baignade dans l’océan n’était pas franchement une réussite, mais la fête foraine le soir, c’était cool.

Un peu de repos à Bordeaux

Le dernier week-end de juillet, nous avons fait un tour à Bordeaux parce que l’Amoureux n’y est jamais allé et parce que j’avais pour mission d’aller au moins une fois dans l’appart de ma sœur pour m’assurer que tout allait bien pendant son absence. D’ailleurs, si vous vous demandez comment je fais pour me déplacer quasiment tous les week-ends depuis 4 mois, voici la réponse : je vais toujours chez quelqu’un (la famille en général) donc à part le trajet et les courses, je ne dépense quasiment rien.

C’était un week-end tout tranquille, sans trop de photo. Nous nous sommes baladé dans le centre historique, avons mangé un burger chez Kokomo, une cantine américaine, fait des folies niveau goûter avec un énooorme sorbet et des cannelés, avons été au cinéma, avons pique-niqué, avons flâné sur les quais de la Garonne et avons même réussi à faire 3h de sieste, assommés par la chaleur. Un week-end comme on les aime, avec un air de vacances et de farniente.

J’ai repéré encore de nouvelles adresses, des restos, cafés et boutiques, et ai remarqué (seulement maintenant) qu’il y a beaucoup de « portes » dans cette ville !

Un burger américain chez Kokomo

Cinéma : Dunkerque

Nous avons profité de notre week-end détente à Bordeaux pour voir le film Dunkerque de Christopher Nolan au cinéma. En une phrase : c’est LE film à voir cet été si vous devez n’en voir qu’un ! Je vous mets la bande-annonce juste après. Le film traite de l’opération Dynamo en mai 1940, qui consiste en le rapatriement de troupes anglaises qui, avec d’autres troupes alliées, se sont retrouvées encerclées par les Allemands sur les plages de Dunkerque. Un film de guerre donc, mais sans effusion de sang et de violence, le film est plus fin que ça. On suit les destins croisés de soldats, pilotes, marins et civils dans un récit où les mots laissent place à une bande-son vraiment maîtrisée.

Bref, je vous conseille vraiment de le voir. C’est un film qui, normalement, ne vous fera pas regretter le prix de la place de ciné 😉

Récap de juillet

Voici les articles du mois de juillet, publiés sur le blog depuis les derniers Babillages. Il vous suffit de cliquer sur les titres ou les images pour accéder aux articles correspondants.

Si vous aimez un article, n’hésitez pas à mettre un « Like » en fin d’article, ça me ferait vraiment plaisir et ça me permet de produire du contenu de qualité avec vos retours 

La semaine dernière, j’ai été pour la première fois en blogtrip pour découvrir la jolie ville de Lyon avec la start-up Synbud. Lyon est une ville où je suis déjà passée quelques fois (ce qui est plutôt normal quand on étudie à Grenoble) mais jamais très longtemps, alors j’avais hâte de savoir comment j’allais la découvrir autrement.

Cet été, je n’ai pas de vacances et je profite donc de mes week-ends pour prendre l’air et faire comme si j’étais en vacances, en particulier lorsque j’ai 3 ou 4 jours de week-end. Autant vous dire que mai était le mois idéal pour ça avec ses 3 longs week-ends, et j’en ai profité pour visiter avec l’Amoureux une partie du sud-est de la France : le Luberon dans le département du Vaucluse. Voici notre carnet de voyage et quelques infos pratiques en fin d’article 

Après un premier article carnet de voyage sur mon long week-end dans le Luberon, on poursuit la découverte de la région plus en détail et toujours en photo avec deux merveilles géologiques qui ont un point commun : les ocres. Voici donc un article photo et des informations sur le Sentier des ocres et le fameux Colorado provençal 

Cet article une catégorie est le tout premier d’une catégorie consacrée à la photographie, avec mes réflexions et mes conseils qui sont loin d’être ceux d’un professionnel du milieu, mais ceux issus de mon expérience acquise en tant que passionnée assidue de photographie et avec mes cours d’arts plastiques en conservatoire plus jeune  Merci donc d’avance pour votre indulgence si je dis des erreurs, et je vous invite à me le signaler en commentaire.

Avant d’aborder des aspects un peu techniques, je m’attarde aujourd’hui sur une notion que j’ai jugée utile d’aborder car elle est pour moi fondamentale en photographie, mais aussi en vidéo et dans tout autre art visuel : « avoir l’œil », ou savoir regarder.

Pour le mois d’août, je vous annonce d’ores et déjà une période de ralentissement sur le blog. La fin du stage approche et qui dit fin de stage dit rapport de stage #joie. Je publierai bientôt la vidéo du Luberon, mais les articles photo arriveront plutôt en septembre car il me faut du temps pour les écrire et ne rien oublier. Pour le reste (notamment les articles sur la Haute-Loire), je ne sais pas encore si j’aurai le temps de les écrire, donc je vous souhaite un bon mois d’août au cas où 🙂