Escapade, Grenoble

Le domaine de Vizille

La semaine dernière, j’ai pu m’échapper de Grenoble le temps d’un après-midi pour le moins nuageux, pour visiter le domaine de Vizille. Qu’y trouve-t-on ? Le château de Vizille qui abrite désormais le Musée de la Révolution française, et un immense parc qui abrite une réserve animalière.

 

Vizille se situe à moins d’une demi-heure en voiture de Grenoble. J’avais déjà entendu parler de son château car des amis y étaient allés en cours d’espagnol pour un goûter de fin d’année (c’était la petite anecdote du jour) et ils m’avaient loués la beauté du parc. J’étais donc très contente que des associations étudiantes proposent une sortie là-bas.

Le jour J,  le soleil n’était pas au rendez-vous. En arrivant à Vizille, on découvre une petite ville et on se demande où elle peut bien cacher un château. La question ne subsiste pas longtemps car on voit rapidement des tours qui dominent les toits de la ville. Le bus se rapproche en longeant un rempart jusqu’à ce qu’on arrive au pied du château. Il est plus haut que ce que j’imaginais, mais la porte d’entrée est toute petite. Au-dessus, une simple inscription « Domaine départemental de Vizille – Musée de la Révolution française ».

On passe cette petite entrée, et là, grande surprise : on tombe directement sur l’immense parc. Je commence à me dire que ce domaine regorge de surprises, et je ne m’y trompais pas.

Des canaux parcourent le parc et de nombreux canards de différentes espèces et des cygnes y ont élu domicile.

En continuant à marcher,  on trouve au fond du parc une réserve animalière qui accueille des ongulés. N’ayant pas assez de temps pour à la fois visiter le parc en entier et le musée du château, j’ai été voir des cerfs et des daims dans « l’enclos de vision ». Je ne pensais pas trouver ces animaux aux alentours de Grenoble. Il faut dire aussi que je ne suis pas très renseignée sur la faune iséroise !


Autre surprise animalière du jour après le cygne noir et les ongulés : des paons. Oui, des paons (seul l’un d’entre eux étaient en liberté ce jour-là). C’était plutôt insolite. Avec l’amie avec laquelle j’étais, on l’a bien embêté avec nos photos, mais vous comprendrez que ses couleurs chatoyantes méritent tant d’attention 😉

Puis le reste de la visite s’est fait tranquillement avant de retourner vers le château pour visiter le seul et unique musée du monde sur la Révolution française.

Malgré le temps couvert et le peu de luminosité, j’ai trouvé le parc très beau et reposant. J’ai choisi de laisser paraître la météo sur les photos pour que vous voyiez ce que j’ai vu, j’espère qu’elles vous plaisent telle quelles.

J’irais bien visiter à nouveau le parc au printemps, histoire de le voir plus coloré et de couper un peu de l’agitation de la ville ! Et vous, est-ce que vous aimez les grands espaces comme ça ?

Je vous souhaite une bonne fin de semaine 🙂