Bonnes adresses, Lifestyle

Babillages #2

« Babillage : action de babiller, de parler très vite, parfois avec charme, pour dire des choses futiles ; propos puérils. » Définition selon le dictionnaire Larousse. C’est également le nom des cassettes audio sur lesquelles étaient enregistrés des moments anodins de mon enfance, des moments où, comme tous les enfants, je parlais de tout et de rien avec cette petite voix empreinte d’innocence. C’est comme cela que j’ai choisi d’appeler mes nouveaux articles hebdomadaires sur mes découvertes et petites joies de la semaine, comme je vous l’expliquais dans le premier article Babillages la semaine dernière. C’est parti pour le review de cette semaine !

 

Dans la presse

Lundi matin, 7h35. Je consulte une notification Facebook de la part de ma cousine qui m’a identifiée sur une publication : la photo d’une page de l’édition de janvier 2017 du magazine lifestyle tahitien HINE. Mais… pourquoi cette identification ? À y regarder de plus près (difficile en ce lundi matin), j’ai pu y lire Vai en vadrouille. Eh oui, on parlait bien de moi dans un encart de la page ! Etonnement, surprise, joie : tant de mots pour qualifier mon excitation en ce début de semaine. Je ne m’y attendais pas du tout car personne ne m’avait contacté à ce sujet, mais j’étais bien contente car la description qu’on y fait de mon blog correspond à la perception que j’aimerais qu’on s’en fasse. Je vous publierai ça dès que j’aurai le magazine sous la main.

Pour tous ceux qui sont à Tahiti, vous pouvez d’ores et déjà me trouver en page 85 (section web « In & Geek ») du HINE Magazine de janvier 2017, disponible dans vos points de vente presse habituels.

 

Bonne adresse – L’Hambourgeois

Il y a quelques semaines, j’ai écrit à propos d’une chaîne de burgés qui s’est installée à Grenoble : le Big Fernand. Les éloges à son sujet ne tarissent pas, mais (oui parce qu’il y a un mais) je ne vous l’ai encore jamais dit sur le blog, ce ne sont pas les burgers que je préfère à Grenoble.

Une autre adresse où je me rends régulièrement tient le coup pour l’instant face à la concurrence sur le marché du burger français (ou burgé comme ils aiment le dire dans le milieu) : l’Hambourgeois, autrefois nommé l’Hamburgé. Certes, il semble s’être beaucoup inspiré du Big Fernand, mais il a toujours ma préférence. Une preuve ? 2017 a commencé il y a à peine deux semaines, et j’y suis déjà allé deux fois ! J’ai une bonne excuse : j’y suis allée cette semaine pour le faire découvrir à un ami qui quitte Grenoble pour étudier à l’étranger 😉

Si cette adresse ou le concept des burgés en général vous intéresse, n’hésitez pas à me le dire pour que j’en fasse un article 🙂

 

Vous avez dit soldes ?

Les soldes d’hiver ont commencé mercredi, et bien que j’avais hâte et que je sais ce que j’aimerais acheter, je suis perdue. Comme toujours quand ce sont les soldes. Je ne suis pas une grande adepte d’Asos, Monshowroom et toutes les marques que l’on retrouve un peu partout en ligne et dans les articles des blogueuses mode. J’avais repéré quelques articles, mais soit ils sont déjà sold out, soit ils ne me plaisent plus, et avec les révisions de partiels, je n’ai pas le courage ni le temps de beaucoup chercher.

Source : Site internet de Maison Standards (www.maisonstandards.com)

Heureusement, l’amoureux sait ce qu’il veut et me demande mon avis sur les articles qu’il aimerait acheter, et c’est comme ça que j’ai redécouvert une marque dont j’avais entendu parler il y a quelques mois : Maison Standards. Le principe : pouvoir acheter des classiques de la mode et de qualité, sans les marges des marques de luxe. Sur le principe, je trouve cela déjà séduisant, mais leur concept des réductions l’est encore plus : ils laissent le choix du prix (et donc de la réduction) au consommateur. Pour chaque remise, le site indique les frais que Maison Standards peut couvrir. Par exemple, avec une réduction de 50%, Maison Standards couvre ses frais de production ; avec 40% de remise, la marque couvre ses frais de production et de logistique, et enfin avec 30% de réduction, le consommateur choisit de soutenir la marque.

Ces réductions sont valables toute l’année (sur certains produits) et pas seulement en période de soldes d’après le site. Je salue ce concept de la transparence et les produits de qualité de la marque, qui a d’ailleurs été créée par des jeunes entrepreneurs 🙂

 

Neige à Grenoble

La grande nouvelle de cette semaine, c’est que la neige est enfin arrivée à Grenoble ! Les premiers flocons sont tombés mardi, mais c’est surtout vendredi soir et samedi que l’agglomération est devenue blanche. J’étais tellement contente que je suis sortie prendre quelques photos malgré la difficulté de la tâche (il n’est pas aisé de sortir avec un appareil photo et un parapluie, et de prendre des clichés sans qu’aucun flocon ne se dépose sur l’objectif de l’appareil). J’ai commencé à publier quelques images sur Facebook et Instagram, mais je publierai bientôt un article à ce propos pour que vous ne manquiez rien 🙂


Peu de découvertes en cette période de révisions des partiels qui arrivent dans une semaine, mais j’espère que ce résumé hebdomadaire vous aura plu quand même. Sur ce, je vous souhaite une bonne semaine !